Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

lâcher prise

Nul besoin d'un 1er janvier pour prendre des résolutions, d'autant plus lorsque l'on ne les tiendra pas de toutes façons. Je ne me souviens pas avoir eu de résolutions pour 2006, et je n'en ai guère davantage pour cette nouvelle année. Alors quand on me demande quelles sont mes résolutions 2007, ça m'agace. Des résolutions, j'en prends toute l'année moi. Des décisions j'en prends tout le temps aussi, et j'agis en conséquence.


Récemment, lors d'une période de break, un peu avant Noêl d'ailleurs, j'ai eu l'occasion de réfléchir, de me poser. Il m'était apparu une chose évidente avec le recul : que ma quête avide de l'autre avait quasiment cessé.

Etrangement, d'ailleurs, j'ai relu les premiers posts de ce blog, les balbutiements pour ainsi dire, et en une longue soirée, je me suis relu les 300 et quelques articles qui le composent. C'est curieux comme on sent une évolution au fil des semaines, puis des mois.

Bien évidement, on y trouve partout ce petit coté rebelle qui fait partie de moi, et ces révoltes pour différentes choses. On y lit en filigrane l'histoire de l'évolution de ma vie, de mes pensées, mes coups de blues, mes coups de gueule, mes coups de coeur, et mes désillusions.


Mais bizarrement aussi, depuis l'été dernier, après ma désinscription de Meetic, Match, Netclub and co, il y a une sorte d'apaisement que je ne saurais expliquer.

Pas que la quête ait totalement cessé, mais presque. Parce que j'ai eu tant d'autres choses à régler aussi sur un plan plus personnel, que j'ai eu une vie professionnelle chargée (trop?) comme toujours, qu'enfin, j'avais envie de revenir à l'essentiel et non plus me perdre dans les mirages du Graal que représentait le net en matière de recherche de l'âme soeur.
Tout au plus quelques dials sur les sites de chat histoire de continuer à me tordre de rire face à la gente masculine qui est parfois plus que risible. Mais plus du tout un but final de rencontre. L'envie a totalement disparue et le virtuel m'a terriblement lassée.


En janvier 2006, j'avais commencé l'année par un hammam... Je réalise que j'ai des tickets de thalasso à utiliser avant février, donc je me referais bien la même chose. J'imagine mal que j'aie pu passer un an sans y retourner... sans avoir eu le temps de m'offrir ce luxe. Mais le temps file à une vitesse!!!

Au 5 janvier, j'avais écris un article clamant mon amour pour les hommes. Cet amour là n'a pas changé un an après, même si mes espoirs naïfs d'en trouver un sur un site se sont fait la malle entre temps. On ne trouve pas un partenaire sur un site comme on choisit une salade dans le rayon fruits et légumes du Leclerc du coin. Je ne pense pas qu'on puisse se "ficher" et se mettre en vente. Mais peut-être suis-je aussi un peu désabusée, je ne saurais dire. En tous cas, je ne crois qu'en une seule chose : connaître l'autre et le découvrir autrement que par le biais d'une fiche synthétique et ridicule.

Et puis, chose marrante, il y a eu ce concours en avril, un poisson à la base puisque posté le 1er avril. Il a animé une partie du deuxième trimestre et a attisé les mauvaises langues et les râleurs. Mais cela m'a bien amusé et il aura servi à quelque chose je pense...

En fait, le bilan de 2006, si bilan il y a, c'est que
j'ai trouvé ce que je ne cherchais pas

à la base.
J'aurais voulu craquer pour un homme, et j'ai craqué pour une maison à la campagne, proche du bord de mer.

Ma vie a changé, mais pas comme je l'espérais, chose que je n'avais pas planifiée.
Et je pense que c'était la meilleure chose qui puisse m'arriver.


Chaque matin, j'ouvre ma porte et je vois la campagne devant moi. Hier matin, à 8h, voici la vue que j'avais du soleil qui se lève. N'est-ce pas la plus simple et la plus belle chose que l'on puisse voir au réveil?




Finalement, le secret est peut-etre de se laisser porter par ses coups de coeur et de ne plus tenter de contrôler quoi que ce soit.
De ne plus angoisser pour des choses qui pourraient arriver, qui devraient se dérouler d'une façon ou d'une autre, que l'on souhaiterait ou que l'on essaierait de gérer, de contrôler, etc...


Je crois que je vais essayer de rester zen toute l'année...
et que je vais tenter, pour la première fois de ma vie, de lâcher prise sur les événéments qui m'entourent...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gaby 19/01/2007 19:07

coucou jeune fille, bien jolie reflection empreinte de bon sens, je crois bien que nous autres célibataire vivons une évolution de nos vie que nous mesurons à un moment donné et qui nous donne cette assurante zennitude...........
tout plein de bonne choses à toi et tes lecteurs pour cette année qui commence..
bises gaby.

Whereistheone, ou Marjorie 20/01/2007 23:48

Merci Gaby, bises

witomane 16/01/2007 14:48

Ok, adorable chieuse !

witomane 16/01/2007 09:52

Plus de plâtre...Ca devient intéressant !!!C'est libre quand ?Je change de sujet.Marrant, tu as laché des scoop et personne n'a rebondi.Un jour, tu dis que tu connais un mec bien. un autre, qu'un bébé va emplir ta maison...Pourquoi ce manque de réaction ? On te souhaite la bonne année mais là, silence radio ! La nouvelle année doit surement être plus importante....Bonne année, bonne santé.......... le paradis à la fin de l'année (mdr).

Whereistheone, ou Marjorie 16/01/2007 13:21

oh, ne brûlons pas les étapes... tu vois un peu loin toi ;-)Je parle de mecs biens au pluriel dans ce blog, car j'en connais plein :-)Je parle de faire un bébé un jour parce que OUI, j'en ferai au moins un un jour. Mais jour encore non définit. J'attends de passer au-delà de mon 35e anniversaire cet été, et je verrai...Et ce qui est trop perso, évidement, je ne le mentionne pas ici ;-)Alors, je garde mon blog et cette image de chieuse qui déteste les hommes et les aime en même temps, et ensuite, on verra...

Pods 15/01/2007 15:13

Mon grand père disait toujours : « Encore plus important que le but à atteindre ; c’est le chemin que l’on  parcoure pour l’atteindre ».Il parlait comme Yoda mon grand père (il parlait à l’envers). Mouarfff jamais rien compris à ce qui voulait dire par la !Bon levé de soleil

Whereistheone, ou Marjorie 15/01/2007 22:28

Ben moi je comprends je pense ;-)et les grand-pères, ils ont toujours raison

witomane 15/01/2007 14:59

Pour le bricolage, il n'y a pas grand chose qui me fasse peur !Bon un accès internet peut s'avérer intéressant pour apprendre certaines techniques rapidement. Un truc qui me hérisse tout de même, le plâtre... ça se termine toujours par du ponçage.

Whereistheone, ou Marjorie 15/01/2007 22:28

le plâtre est terminé depusi 15j, t'inquiete ;-)