Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

Créativité

Allez, on reprend dans la joie et la bonne humeur :

D'autres volontaires pour le petit mot du lampadaire???

Je précise qu'il n'y a RIEN à gagner, au cas où cela pourrait m'éviter des insultes dans six mois par l'un des participants se sentant éconduit...

Le tout est d'être original dans le texte, si ça vous inspire...


Ou si cela ne vous inspire pas, alors imaginez que vous passiez devant ce panneau et que comme par miracle, il vous soit adressé : qu'aimeriez-vous y lire???

Demain ou après demain je vous donnerai le texte qui s'y trouve, mais j'attends d'abord un peu de créativité de vous autres, chers lecteurs...

Bonne journée!!!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

charly 30/10/2006 13:14

ah la mer qu'on voit d'un port pas tres clair
 a des reflets de pétrole  ou de polyester
et les vagues qui clapotent
ont du vague à l'ame.....
comme whereistheone
 

Jonavin 29/10/2006 11:41

Si lampe adhère comme boule chinoisemon coeur aussi.ici, j'écume des rouleaux de printempsDes nems que toiet des pâtés impériauxEn pâtées de sable impériales...Sur une mer d'huileNous irons nous beignets,Saké les pagodes pour de vrais pousses de bambou.J'attends tes casses-têtes, ton ombre, ton pékinoisDeauville et Honfleur, deux Lotus non bridésEt ta flamme comme un dragon de vertu.Céleste en pire, je resterai ton mandarinsous un paraventEt mes mains sous ton ShangaïIront suivre, loin très loin, la grande muraille.Et comme dit le proverbe chinoisCe n'est pas le but de la promenade qui est importantMais les petits pas qui y mènent...

Whereistheone, alias Marjorie 29/10/2006 23:39

eh ben, c'est très mimi tout ça, merci bien Jonavin pour ta modeste cont'riz bution, comme toujours :-)Bises et à bientôt

GABY 28/10/2006 00:21

il est des matin d\\\'été ou la fraicheur nous enveloppetorpeur du réveil, nonchalence des petits matinnos regards se croisent, sourire du bout des yeux, plaisir de se retrouver.as-tu bien dormis, je vais bien.l\\\'odeur du café nous ennivre.il est des matin d\\\'étéj\\\'ai tant et tant de chose à lui dire, ses yeux en disent tant et tant que je ne sais si tout cela est pour moi.....lenteur du petit matin, je n\\\'ose ouvrir la bouche.il est des mots dit du bout des yeux qui ne doivent être entendu de qui contre..il est des matin d\\\'été ou les regards se croisent suspendu dans l\\\'espace.il est parfois tant et tant de choses que les mots ne suffiraient pas.....il est des matin d\\\'été, ou les mots seraient étranges et interdit..il est tant et tant de choses,que seul les yeux d\\\'un matin d\\\'été peuvent les dire......les entendre.......voila ma contribution, ce texte je l\\\'ai écris pour une jeune femme dont j\\\'étais éperdument amoureux....je n\\\'ai jamais su quels étaient vraiment ses sentiments à mon égard alors que nous passions à l\\\'époque les trois quart de notre temps ensemble....... et oui ainsi va la vie....he.....! dis moi marjorie est-tu sur de ne pas connaitre de gabriel?bises a bientot, gaby.........

Whereistheone, alias Marjorie 29/10/2006 23:41

eh ben Gaby, ca faisait un bail que je ne t'avais point vu parmi nous!!! quoi de neuf donc?Serait-ce dont toi l'auteur mystérieux du lampadaire mystère de St Nazaire?Allez, bises, et merci pour ton texte, c'est joli, et cette femme à qui il était destiné, j'espere qu'elle aura eu la chance de le lire aussi... Bises!

Robert Tonchon 27/10/2006 13:34

Il est émouvant ton texte Clochette.

Clochette 27/10/2006 12:05

 j'ai compris l'exercice, mais je choisi de dire ce que j'aurai peut être écrit (de façon anonyme ?) plutôt que ce que j'aurai aimé y lire, parce que j'aime la surprise avant tout je pense.
Il y a un secret dans mon cœur, que je n’ai pas droit de lui dire, pas maintenant, pas aujourd’hui peut être jamais, il sera trop tard sans doute alors je le dis au monde entier faute de pouvoir lui murmurer. Il sera un acte manqué. C’est compliqué, parce je ne sais pas faire dans la simplicité. On arrête pas de s’engueuler pour rien, je sais pas si c’est parce que je suis fragile en ce moment et que je monte tout en épingle mais le fait est que l’on ne se comprend plus, il y a des non dits il commence sans doute à en avoir un peu trop, de son coté il déforme tout ce que je dis du mien je cherche peut être un sens caché à son comportement qui n’existe pas. Et puis on se retrouve, on se respire, on se comprends, on se mélange à notre manière, on brise les barrières. Je sais qu’il y a des sentiments, je ne sais pas lesquels, j’ai l’impression qu’il voudrait que je sois jalouse, ou peut être que je le souhaite. Je ne le suis tellement pas, je le pousse même à être avec elle et j’ai l’impression que ce n’est pas ce qu’il souhaite mais je n’ai aucune idée de ce qu’il souhaite.  Je pourrais lui faire tellement de mal, et ça c’est la dernière chose que je veux ; je veux pas qu’il m’aime mais je veux quand même, je le détruirais plus que je ne le construirais, je sais qu’il le sait mais il aime jouer avec le feu, mais je veux pas qu’il essaye, il faut que je l’en empêche parce que je ne veux pas le perdre, parce que d’une certaine façon, je l’aime.