Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

plaisir vertical...

Il y a un dicton qui dit, me semble-t-il, la chose suivante :

 

la danse est un plaisir vertical qui donne des envies horizontales

 

Il m'a toujours fait sourire, ce dicton, mais je viens d'en avoir la preuve en me prenant une claque en pleine figure.

 

En sortie avec Corine, nous sommes allées comme à notre habitude, en cours d'initiation salsa. Enfin, pour être précise, elle a voulu y aller alors qu'elle ne peut pas danser suite à un handicap temporaire, mais regarder les autres ne la dérange pas en attendant des jours meilleurs. Et moi j'avais envie de sortir un peu pour me sortir de ma morosité. Cette fois, le cours est différent, car c'est un autre organisateur. Pas de danse en ligne, que je trouve super, mais c'était de la bachata, en couple!

bachata-2.JPG

Mon dieu, quelle horreur, je n'ai pas de cavalier, et danser avec des parfaits inconnus me terrifie, je déteste la proximité de gens qui ne me sont rien, alors les toucher, et m'en approcher me raidit plutôt!

Dommage, Jessie, la prof, est directement venue me chercher sur mon tabouret "eh ben dis donc, je croyais que tu venais pour danser, et en plus tu es habillée pour, autant montrer à quel point tu es jolie, t'as pas fait tout ça pour rien quand même! allez, et pas de "mais" qui tienne, tu viens!" C'est vrai, j'ai mis une jolie robe et des talons, c'est quand même pas tous les jours quand on me connait...

Aie aie aie... Me voilà sur la piste avec tous les autres et on me fourre dans les bras d'un mec! Je vais devoir me faire une raison, surtout que Corine, sur sa chaise, est morte de rire et m'encourage! Gloups!

 

 

Autant dire que même si j'adore danser, je ne sais que danser SEULE en me tortillant comme tout le monde au rythme de la musique. Même si je sais danser la valse (que j'adore), et un peu de rock, je n'ai jamais dansé avec quelqu'un d'autre que mon grand père ou ma mère, autant dire que ça remonte à plus de 20 ans! Même mon mari était infouttu de mettre un pied devant l'autre, et n'a pas voulu de soirée dansante pour notre mariage, c'était guindé et triste!


Bref, je suis en initiation bachata, une danse plutôt "caliente" et j'ai les mains dans les mains d'un inconnu. Heureusement, il est marrant et me fait bien rigoler. Aussi nul que moi, et même pire car c'est sa première fois, lui, au moins je ne me sens pas trop ridicule et les pas sont simples! Et heureusement, je ne reste pas des heures à le toucher, vu que toutes les 4 minutes, on change de partenaire, c'est déjà plus drôle, et au moins je vais rigoler un peu.

 

Alors que dire? que je n'aime pas toucher les mains des inconnus, c'est une évidence! Jbachata-3.JPGe ne touche jamais les gens, ça m'est impossible de toucher un inconnu ou une personne qui ne m'est pas proche!

J'ai déjà parlé des mains des hommes dans un précédent post, mais là, en une heure et demie d'initiation, j'ai pu toucher mon quota de mains pour une année, car j'ai touché tout ça :

  • des mains moites,
  • des mains douces,
  • des mains rèches,
  • des mains sèches,
  • des mains fines,
  • des mains poilues,
  • des mains sûres d'elles,
  • des mains tremblantes,
  • des grosses mains à gros doigts...

bref, ce fut à la fois un amusement et une horreur à vivre.  

Et puis en plus il y a les odeurs!!! Tour à tour sueur,  parfum horrible,  tabac froid, bière, transpiration, parfum subtil, alcool indéfini (je n'y connais rien), bref, l'impression d'être dans un zoo. Et même pire que ça, car les odeurs des animaux sont largement plus supportables que celles des hommes sans hygiène... Pour moi, c'est un peu vivre l'enfer, mais passons... j'étais là pour m'amuser! Autant arrêter de faire ma coincée, à cheval sur l'hygiène et le respect de la bulle de l'autre...

 

Point positif, je me retrouve vers la fin dans les bras (enfin les bras, c'est beaucoup dire!) d'un homme plutôt grand, environ 1m85 je dirais, un brun au visage souriant, pas doué me dit-il, car il n'a jamais dansé. De la prestance, un charme certain, un certain charisme et une carrure rassurante, il doit faire environ 85-90 kilos, bref, pas un maigrichon, le genre de mec "mec" quoi. Et il se débrouille pas si mal, à vrai dire... Il m'a immédiatement fait penser à un autre, alors que j'étais sortie pour ne pas y penser, justement (pas de bol!) Pas grave, de toute façon, je suis là pour danser. Et là le type me sort un truc insignifiant qui me fait bien rire, genre qu'on a réussi "une passe" et qu'on est en route vers la gloire, ou un truc dans le genre. Plutôt sympa, pas déplaisant, pas désagréable à toucher ni à sentir, et même plutôt agréable d'être "dirigée" par cet homme, à vrai dire. (Je ne fantasme pas sur le fait d'être soumise, non, ne rêvez pas, je parle de danse latine et donc, de danse où l'homme dirige!) Bref, je finis le cours sur une note très positive et un échange de sourires!

 

bachata-4.JPGJe retourne me précipiter sur mon schweppes agrumes près de Corine, qui me balance direct "hey, mais il a l'air sympa le gars avec le tee-shirt noir, là, vous alliez super bien ensemble, y'avait un bon feeling, non?"

Moi, je sirote mon verre à la paille et l'air de rien, je fais "ah oui? tu crois?" d'un air bien innocent (je suis experte dans ce domaine du " je-ne-montre-rien-et-je-ne-dis-pas-tout", comme toujours...)


Corine rajoute qu'elle a tout observé et que parmi les 25 types avec lesquels j'ai pu danser, c'est avec lui que j'allais le mieux, et que nous formions un joli couple. Merci Corine, tu ne fais que confirmer mon impression! Et elle de surenchérir "c'est marrant, mais on dirait qu'il ressemble à XXX" Ah ah ah, t'en as pas une autre à sortir, Corine, là? Je suis ici pour penser à autre chose, et à quelqu'un d'autre, moi, zut alors... "euh, oui, un peu, il a un air de ressemblance, en effet" et je change de sujet illico!


Du moins j'essaie, car elle, pas discrète pour deux ronds de flan, elle le matte à fond la caisse! Elle veut aller le voir, faire connaissance, etc etc... O h Corine, je vais te réduire en tranches si tu continues... Je la tire au dehors et affirme que j'ai un terrible mal aux pieds avec mes chaussures à talons, pour qu'on déguerpisse de là au plus vite.

 

Mais c'est vrai que rien que de repenser à ces quelques minutes, j'en serais presque toute chose, moi!

ça donnerait envie de me trouver un homme, un vrai, un dur au coeur tendre, comme celui qu'il me faut. Un qui aimerait me faire danser toute la nuit, entre autres choses, et qui pourrait me faire tourner la tête et tout le reste sans que ça ne me dérange, quoi... Parce que toucher ses mains, tourner contre lui, me frotter contre son corps, froler ses fesses, poser mes mains sur ses épaules et effleurer ses bras, ça me ferait de ces sensations plutôt animales... oups, du calme, là!

 

salsa.JPGEt puis, juste avant de partir, nous avons aussi assisté à la démonstration de bachata par Jessie et Anthony, les pros du dancefloor, et il est clair que là, on se dit que c'est chaud chaud chaud, les danses latines... ça donne de ces envies, plutôt sauvages!

J'adore voir la complicité de deux danseurs qui pratiquent ensemble et sont en phase, parce que c'est terriblement animal tout ça, et je pense lorsque les danseurs sont un vrai couple, la symbiose est d'autant plus palpable, et le corps à corps d'autant plus beau à regarder qu'il est sensuel et intense.

 

Quelle soirée... il était grand temps que je rentre à la maison me coucher moi!


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article