Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

Un arc en ciel qui s'éteint

Jours bien tristes depuis dimanche soir, après une fête et une grande balade entre amis, un dimanche idéal rempli d'amitié, de rires, de délires. Puis un coup de fil qui m'a ramené à la triste réalité : le décès de mon amie Mady.

 

arc-en-ciel.JPGMady, c'était un rayon de soleil, un autre de plus dans ma vie, qui disparait. Ces temps-ci, il faut dire que rien ne m'est épargné, mais passons, la vie est ce qu'elle est, avec ses joies et ses peines, ses bonheurs et ses douleurs. Et ses pertes cruelles...

 

Mady, femme exceptionnelle que j'adorais, dont j'avais parlé longuement déjà sur un précédent post, parce qu'elle était comme nulle autre pareille. Un petit bout de femme avec en elle tout ce que j'aimerais conserver avec l'âge : le grain de folie, la gaieté, la franchise, la bonne humeur perpétuelle, les coups de gueule mémorables, et une personnalité si attachante. Une artiste dans l'âme, une femme exceptionnelle, et haute en couleurs!

 

J'aurais tant voulu qu'elle reste longtemps sur ma route, qu'elle soit un bout de ma vie, qu'elle soit témoin de mon futur. Mais tout s'est brusquement arrêté pour elle. Saleté de cancer, saleté de maladie, et comme le chantait Renaud : "putain de vie d'merde"... Elle restera un exemple pour moi, sur bien des points. 50 ans de bonheur conjugal, ce n'est pas donné à tout le monde! Et quelle énergie!!

La vie est si courte, et nous nous la compliquons tellement pour si peu...

 

Ma chère Mady, je t'accompagnerai demain vers ta dernière demeure, auprès de ta famille. Tout comme tu m'accompagneras toujours dans ma vie, dans mon coeur et dans mes pensées... Je suis sûre que tu m'attendras avec tes pots de peinture et tes tableaux, que le Paradis prendra des couleurs avec toi, que tu repeindras tout en arrivant là-haut, et que je trouverai ça magnifiquement coloré en te rejoignant. Mais en attendant, ici, sache que tu vas sacrément me manquer...

 

Si jamais un jour il pleut des gouttes en couleur, je ne serai pas surprise... Je saurai que c'est toi qui a renversé ton pot de peinture sur les nuages... pour me faire un signe.

  nuages-en-couleurs.JPG

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alexa 26/10/2011 08:27



Repose en paix douce Mady... 


Put... de maladie... qui a emporté mon papa de la même manière cet été... Il venait également de fêter avec ma maman leur 50 ans de mariage...


Je t'embrasse Marjorie...



Whereistheone, ou Marjorie 27/10/2011 10:04



Merci Alexa, c'est gentil! Quand on doit affronter ce genre de merde, on se rend vraiment compte que la vie est injuste, que le temps nous est compté, et que l'on doit profiter des bons moments
que la vie nous offre en si petite quantité.


50 ans de mariage, c'est beau! Hier, le mari de Mady a fait un magnifique discours, sur leurs 53 ans d'amour, c'était émouvant, et je sais que Claude a passé les 15 derniers jours près d'elle à
lui tenir la main, sans jamais la lâcher. Je suppose que pour tes parents, c'était à peu près la même chose, j'espère que tu aides ta maman à supporter le manque et l'absence. ça doit être si
cruel de perdre quelqu'un avec qui on a partagé un demi siècle de complicité...


Gros bisous!