Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

Phone sex - l'amour au téléphone

Tiens, il y avait longtemps que ça ne m'était pas arrivé, ça... Un petit instant sur un chat un soir, parce que comme chaque soir, rien d'intéressant à la télé, et j'avais envie de faire un tour sur le chat.

Je tombe encore sur des pauvres timbrés en manque, et puis un type qui sait faire une phrase en français, ça me change... Sauf que malheureusement, ça retombe vite, l'enthousiasme, encore un qui veut parler de cul au téléphone, entendre une femme hurler de plaisir au téléphone, bref, il veut faire l'amour au téléphone. Ah oui? Rien que le terme "faire l'amour", je le trouve vraiment décalé, car où est l'amour là dedans? Je me demande bien...

 

Je m'interroge toujours sur la débilité de ces types frustrés dont la vie sexuelle doit être d'une pauvreté à mourir pour arriver à demander des échanges sexuels au téléphone, parce que d'entendre une femme prendre son pied sur une ligne téléphonique leur fait de l'effet... Navrant de pauvreté affective... pauvreté sexuelle... libido handicapée, bref, un handicapé du coeur et des sentiments, comme les autres. QUELLE TRISTESSE!!! Encore un qui vit caché, n'affronte rien, et sûrement pas le risque de se donner du plaisir réel, tout en en donnant à l'autre. Bref, encore un pauvre gars qui vit par procuration, derrière son écran, bien au chaud chez lui devant son radiateur ou sa cheminée, et qui ne prendra jamais le risque d'aller vers l'autre. On ne sait jamais, quelque fois qu'il s'y écorche le coeur (s'il en a un) autant qu'il reste caché chez lui en affirmant qu'il cherche une complice avec qui partager des balades, des soirées, des fous rires, des sorties, des week-ends, des vacances, bref, des instants de qualité... alors qu'il n'en aura jamais les c... c'est à la fois répugnant et gerbant, et c'est aussi tristement navrant de voir de plus en plus de ces énergumènes qui ne vivent qu'en virtuel.


phone-sex.JPGQuand on est en couple, que la complicité est installée, pourquoi pas, c'est un jeu marrant, j'ai déjà testé. Et puis ça évite la frustration quand on est éloignés. Mais quand on n'a aucune connaissance de la personne à l'autre bout du fil, je me demande bien ce que ça peut bien apporter!!! Perso, entendre un gros porc hurler de plaisir à l'autre bout du fil parce qu'il éjacule, franchement, je trouve que c'est à gerber.


Il veut quoi le gros cochon? que je lui dise ce que je me fais, comment je le fais, et ce que ça me fait comme effet? Hein? parce qu'il pense que sa voix va me faire monter au 7e ciel, le gugusse? Vraiment, faut arrêter le délire.


"y'a des femmes qui aiment", il dit, cette andouille. Des FEMMES? t'es sûr, mon grand? Je ne pense pas qu'elles soient des FEMMES, au contraire, parce qu'une vraie femme a davantage de respect d'elle-même pour faire un truc pareil avec un parfait inconnu. Ou bien alors je la plains, parce que sa vie sexuelle doit ressembler à celle d'un escargot suisse sous tranquilisants.

 

Moi j'aime le réel, le virtuel ne m'intéresse pas, et celui qui me refera prendre mon pied au téléphone, il n'est pas né encore, parce qu'avant, il devra me le faire prendre d'innombrables fois en réel s'il veut que je joue à ce jeu avec lui, c'est évident!

 

 

phone-sex-2.JPG

Bref, je suis remontée ce soir, probablement parce que tout me gave quand il fait un temps pourri, que j'aimerais passer des soirées dans des bras chaleureux, au lieu de me faire chier sur des sites de chat où les conversations sont aussi insipides que stériles. Et puis certains soirs il y a des ours qui me soulent aussi, qui font les sauvages quand ils se tapent tout ce qui bouge en affirmant à toutes leurs conquêtes qu'ils ne couchent pas avec 12 nanas (non non, seulement 5 ou 6). Bref, jouer les hommes seuls quand ils s'en tapent plus d'une à la fois, et ne trouvent pas le temps pour aucune d'entre elles, je trouve ça gerbant aussi.


 

Allez, c'est décidé, celui-là il me touchera plus, je mérite un HOMME qui voit en moi une FEMME, pas un bouche trou pour l'après midi quand il trouve le temps de passer tout un week-end avec une autre à qui il dit que je suis une "cliente" ou une "copine", bref, le même discours sorti indéfiniment à l'une ou l'autre... quel tricheur... quel mauvais joueur... Ca fait un mal de chien quand on a un coeur, de se sentir utilisée... Mais il pense probablement que je n'ai pas de coeur, justement. Tant pis pour lui. Et tant mieux pour moi, je trouverai ailleurs.

 

 

En tous cas, pour le sex phone, l'autre peut aller se rhabiller, merde, y'a des numéros surtaxés pour qu'il s'astique le haricot avec une pauvre fille qui simulera autant qu'il veut, tant qu'il allonge le numéro de carte bleue.

Je ne suis pas assez désespérée pour m'abaisser à cela.

 

phone-sex-3.JPGJe me vois bien demander à un gars d'avoir un orgasme avec le combiné à la main, en lui demandant s'il se branle, s'il fait ça vite ou lentement, s'il se pince, s'il se caresse aussi, s'il se crache dans les mains pour lubrifier, se met un doigt, bref, tout un tas de trucs bien dégueux qui ne font rire que moi, mais qui exciteraient le pauvre gars à l'autre bout.


C'est tellement facile d'exciter un type en manque...

Et moi franchement, il me faudrait me pincer pour éviter de hurler de rire.


Quel pied je prendrais, tiens, mais quel pied!!! ahahah

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Telephone sexe 02/03/2015 22:14

Je partage ton idée mais je crois que tous les mecs adorent le plaisir au telephone sexe