Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

Reproches

Faire des reproches à l'autre est toujours très facile, n'avez-vous pas remarqué???

Pourquoi? Parce que c'est bien plus facile de voir le négatif que le positif. Plus simple de ne voir que le négatif pour avoir l'excuse de ne pas vouloir aller plus loin, de ne pas approfondir la relation parce qu'on risquerait de s'y bruler les ailes et de s'y égratigner le coeur.

 

Les reproches sont toujours simples, on en trouve pour toutes les raisons, meme sans raison d'ailleurs.

 

Ce qu'on oublie la plupart du temps, c'est qu'on reproche à l'autre ses propres failles parce que l'autre nous les fait voir en pleine lumière, nous les renvoie en pleine face. En fait, on ne supporte pas de voir chez l'autre ce qu'on voit de soi meme. C'est ce qu'on appelle, en psy, une projection, et c'est un moyen de défense, de protection particulier, mais j'y reviendrai dans un prochain post.

 

 

dispute.JPG

 

Quand on me reproche de ne pas parler, de ne pas m'exprimer, ça me fait doucement sourire... Car moi je parle!

Maintenant, ca depend de quoi!!

 

Je ne parle pas facilement de mes sentiments et mes ressentis, c'est évident.

Je suis la reine du "je-ne-montre-rien-et-je-ne-dis-pas-grand-chose"

 


Mais chez moi, le langage corporel, le non-verbal, est bien plus éloquent que la parole. C'est mon coté très animal... Les gestes, les attitudes, les attentions que je peux avoir en disent bien plus long que mes paroles dans une relation. Reste à savoir lire ce langage et l'interprêter!

 

Par contre, que LUI me reproche de ne pas parler, c'est étrange... Car non seulement il ne parle pas lui, mais quand on lui pose des questions, il ne répond pas! il répond à coté de la plaque, par une autre question parfois, il détourne le sujet aussi, ou il déconne carrément. il ELUDE en permanence, mais ne répond JAMAIS aux questions. Pour moi, c'est donc lui qui ne parle pas, qui ne communique pas.

Il a un soucis de communication, pas moi.

 

Moi, j'essaie juste d'avoir des réponses, donc je questionne, j'insiste, je reviens dessus, je deviens lourde, et par la force des choses, je lui prends la tête. Ce que je peux comprendre car malheureusement, j'aime comprendre pour passer à autre chose, et donc je vais insister jusqu'à obtenir ma réponse. Tant que je ne comprends pas les choses, je pose des questions, un peu à la façon d'un gamin qui pose mille et une questions, et qu'une réponse amène une autre question. Si il répondait directement, ce nunuche, je passerais à autre chose, c'est logique, non? ça serait tellement plus simple!! Mais lui préfère alimenter le mystère, la non réponse, et c'est véritablement énervant.

  dispute2-copie-1.JPG

Pourtant, s'il y a bien une chose que je déteste, c'est de me prendre la tête avec quelqu'un, et en particulier avec mon compagnon! Car je reste persuadée que c'est en communiquant qu'on évite les clash, et que les non-dits accumulés amènent à des impasses inextricables. J'ai déjà été victime de non-dits par le passé, et ça m'a amené à des histoires qui se terminaient en eau de boudin. Donc, depuis,  je veux toujours parler, comprendre, questionner, et expliquer. COMMUNIQUER, quoi!!!

 

J'ai fait la liste des reproches qu'il me faisait, et de ceux que je lui avais fait, pour m'amuser.

Drôle de jeu, direz-vous, et en effet, c'était bien étrange. Car même si on n'a pas utilisé les mêmes mots, nous nous sommes reproché les mêmes choses à peu de nuances près.

 

Lui : Tu ne me connais pas

Moi : Tu ne sais pas qui je suis

 

Tu me colles une étiquette fausse, tu fais totalement fausse route

Tu me prends vraiment pour ce que je ne suis pas, tu te plantes complètement

 

Tu ne parles pas

Tu ne réponds pas à mes questions

 

Ne sommes-nous pas prisonniers de nos pensées?

Reste dans tes certitudes, ça te rassure

 

Tu es prise de tête

Tu es agaçant

 

Assez comique au final... Et la liste pourrait être longue

 

En gros, c'était puéril, ridicule, et ça n'allait jamais nulle part. ça aurait pu être un sujet de film tragi comique, mais c'est malheureusement une réalité que j'ai vécue. Et qui m'a fait du mal...

Pourquoi? Essentiellement parce qu'il n'a eu de cesse de me faire culpabiliser des fautes inexistantes, car cet homme n'a pas le courage d'affronter ses propres failles. Une excuse pour fuir, encore, toujours... pour ne pas affronter ce qu'il est réellement, encore une des lachetés de l'homme.

Il est tellement plus simple de s'éloigner en disant que c'est de la faute de l'autre...plutôt que se remettre en questions.


Cette fois, j'ai dit NON, j'ai osé dire STOP. Je ne me laisse pas avoir cette fois ci, j'ai assez culpabilisé pour des fautes qui n'étaient pas miennes à cause de l'autre d'avant, qui me rendait coupable même de l'air que je respirais. Je n'accepterai pas ça, je ne me rabaisserai pas à cela, il est hors de question que je prenne la souffrance de l'autre à mon compte et me rende malade pour cela et qu'il en rajoute en me faisant culpabiliser par dessus le marché. Comme je l'avais déjà mentionné, j'avais dès le début décelé ce genre de faille chez lui, c'est pour cela que cet homme m'avait attirée, entre autres choses. 

 

La grande différence, c'est que si moi j'ai des failles, je les gère tant bien que mal, du moins j'essaie, plus ou moins maladroitement. Je ne suis pas parfaite, loin de là, et je m'y prends parfois assez mal, mais au moins j'essaie... Des failles, tout le monde en a, on est tous faits de blessures et de souffrances, de peurs et de craintes, de sensibilité et de fragilités. Mais si lui ne peux pas gérer les siennes, mais qu'en plus, il me les fout sur le dos, je les refuse en bloc.

 

J'ai besoin d'avancer, pas de stagner dans des sables mouvants qui m'engloutissent et me pourrissent le quotidien.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article