Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

les pauvres types

C'est encore ma journée, tiens...

Entre un débile que je n'arrive pas à cerner et qui a plus de temps à passer avec une autre visiblement plus intéressante que moi, et un taré qui veut se suicider parce que je ne veux plus le revoir, je ne sais pas ce que j'ai fait au bon Dieu pour mériter tout ça. Soit les mecs sont tous timbrés, soit j'ai vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond et m'attire les emmerdes avec un E majuscule!

 

Pour le suicidaire, il ne se remet pas de mon refus de le revoir, le pauvre, alors que le monsieur est marié, qu'il a une vie confortable, une place de planqué, bref, une vie plan-plan sans surprise, sans éclat, sans besoin, sans manque, mais peut-être aussi sans originalité. Je n'y peux rien si sa femme ne lui fait plus rien ou si lui ne fait plus rien à sa femme, ce n'est pas mon problème, c'est clair.

Qu'il m'annonce qu'il va faire une bêtise parce que je le déçois, et qu'il me serine pendant 20 minutes qu'il m'aime, sincèrement, je m'en fous, moi... Je ne lui ai rien promis, et il était clair depuis le départ qu'on se voyait pour le fun, j'avais été bien assez claire, pas envie de me foutre dans une galère avec un type marié. Et lui, il voulait du fun, c'était clair aussi, alors s'il s'embrouille, ce n'est pas mon problème, quand même, non?

Bref, j'ai perdu plus d'une heure à papoter avec lui, avec ses menaces, ses supplications, ses demandes de me revoir, ses gérémiades, tout ce que je déteste. J'ai dit NON, c'est NON!! Et lui qui me pose des questions sur l'autre : il est comment? il fait quoi dans la vie? il est plus beau que moi? il est meilleur que moi? il te donne plus de plaisir? il a quel âge? etc etc... et alors, je lui demande, excédée de toute cette liste de questions auxquelles je ne reponds rien, "t'es de la police ou quoi?"

Non mais ça va lui donner quoi de le savoir, déjà? hein? RIEN, ça ne changera rien au fait que lui n'était qu'un plan cul, que ça n'a jamais changé pour moi, que je n'ai jamais espéré rien de lui et que je n'ai AUCUN mais alors AUCUN sentiment pour lui, de toute façon. Alors me dire qu'il va se faire muter sur Nantes, qu'il va venir habiter près de chez moi, et tout le reste, je m'en tape royalement! Je ne lui ai JAMAIS rien demandé.

eh oui, dommage, mais ça ne se commande pas, les sentiments. Je n'en ai pas, c'est clair, je ne vais pas me forcer pour lui faire plaisir... Enfin, ce qui est rassurant, c'est que deux jours plus tard, il est toujours vivant et qu'il me ressort le même discours, donc a priori, non seulement le suicide n'a pas fonctionné, mais lui n'a pas changé, toujours fou de moi, et je me demande  bien pourquoi, vu qu'on n'a rien partagé véritablement, et que je n'ai RIEN fait, mais alors RIEN du tout, pour qu'il s'intéresse à moi.

Allez comprendre, moi je ne pige rien...

 

 

Quant à l'autre, vu qu'il ne me demande pas de venir le voir, de passer quand il sait que je passe près de chez lui, je me demande bien pourquoi j'en aurais qqchose à faire. Quand je passe en m'invitant, il apprécie, tellement qu'il en oublie presque de me faire apprécier... Et puis il lui arrive d'être adorable, alors que le jour suivant, il m'ignore royalement. aucune nouvelle, rien, nada. Et puis il passe ses soirées à draguer ailleurs, et trouve le temps pour d'autres, alors à vrai dire, à quoi ça rime? Comme il dit, il n'a rien fait depuis aout. Ah oui? Je pensais tout de même être moins inoubliable que cela, mais il est vrai qu'on n'a rien fait de transcendant non plus depuis septembre, et moi les histoires de 5 minutes sur un coin de canapé, ça ne m'apporte jamais rien, c'est bien vrai. Le cul sans tendresse, c'est trop nul.

Et puis il a mieux à faire que de passer une soirée avec moi, préfère regarder une émission à la con dans ses pantoufles que d'avoir une femme à ses cotés, en disant qu'il préfère être seul que mal accompagné. Donc j'en déduis que je suis une mauvaise compagnie, à vrai dire, si je compte moins qu'une émission télé, autant rester chez moi. Dommage, pourtant, une émission télé peut se regarder à deux, aussi débile soit-elle, et moi qui aurais bien aimé m'occuper de lui, le chouchouter, et le câliner tous les soirs. J'ai le souvenir d'une soirée massage qui m'avait semblé avoir une part de magie, de calins d'apres midi empreints de tendresse, mais bon, j'ai peut-être rêvé... Bref, encore un handicapé de plus. Le pire, c'est qu'il préfère aller passer le week-end avec une autre, en faisant croire qu'il ne se passera rien quand je me doute qu'il lui fera le même cirque qu'avec moi, donc je pense définitivement qu'elle aura le discours de "j'ai rien fait depuis aout, personne me plait, t'es la seule qui m'approche", bref, le discours à gerber, un vrai gosse.

Pourtant, quand on aime les câlins, les grasses matinées, les balades dans la nature, les nuits câlines, nager, la plage, danser, bricoler, jouer et tout un tas d'autres choses qu'on a en commun, il est certain que ça vaudrait le coup d'approfondir, mais bon, laissons tomber. Pour cela, il faut être deux. Et j'ai loupé le train une première fois avec lui... et puis finalement, quand je l'ai pris en marche, j'ai du me tromper de wagon. Nous ne sommes plus dans le même wagon, c'est clair que maintenant c'est lui qui fait marche arrière et ça me fatigue... Je suis devenue une femme acquise, c'est trop facile pour lui, je ne l'amuse plus, et moi c'est lui qui ne m'amuse plus avec ses jeux de mots et sous entendus, quand il ne veut plus de moi de toute façon. Qu'il aille jouer avec une autre, moi j'ai donné. Sa poule du week-end le comblera bien assez, avant qu'il ne s'en lasse également. Marre d'être un épisode seulement, je veux un homme qui ose tenter, pas un petit joueur. Je le vois déjà faire le même coup du "je fais des massages, moi, madame", et tout le tralala, ses jeux de mots, ses allusions éternelles, bref, c'est bien rodé sa ligne de drague, et ça marche à tous les coups. Vu qu'il pense que les femmes ne s'intéressent qu'à son sexe, il lui manque une case, c'est une évidence. Les bites sur pattes, comme je les appelle, on en trouve 13 à la douzaine sur les sites débiles de chat... Moi je veux autre chose, et il ne l'a pas compris. Dommage... Next!

 

 

Je vais écouter les conseils d'Eddy que j'ai vu cette semaine et avec lequel j'ai passé quelques belles heures. Je vais lâcher l'affaire, comme il dit, et oublier. Si je ne suis qu'une option pour quelqu'un, pourquoi en faire une priorité pour moi? ça ne rimerait à rien. Et je suis tellement mieux qu'une simple option comme dit Eddy, quand on me connait... Et lui me connait depuis plus de 20 ans, c'est dire s'il sait qui je suis.

 

 

Mon week-end, je vais le passer seule avec mes animaux, et si je choisis de ne pas sortir, vu le temps, ça sera mon choix. Pourtant, j'irai faire des balades comme tous les jours, avec mes louloutes, mes 3km le matin, même sous la pluie, et ma rando de l'après midi, car marcher me détend, et la nature m'apaise. Me promener me permet de méditer, les odeurs m'épatent bien souvent par temps de pluie, le bois humide a quelque chose de déstressant, les feuilles mortes et les couleurs d'automne sont belles, le bruit des branches craquant sous mes pas me rappelle mon enfance et les sorties en forêt avec mon grand père.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article