Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

L'irrésistible attrait du salaud

Certaines femmes semblent régulièrement tomber amoureuses du mauvais genre d’homme. Le style que leurs parents et amis n’apprécieraient guère, mais aussi le genre qui est parfois super attirant…

Seulement voilà : Au prime abord très séduisants, ces hommes finissent par faire souffrir et le plus souvent ils n’en valent pas le coup…

Pourtant, toutes ces « victimes » féminines ne rêvent que d’une chose : un homme gentil, adorable, attentionné, doux, tendre, à l’écoute, aux petits soins. Logique du coup, qu’elles finissent par penser que « tous les hommes sont des connards ». Parce qu’elles ne vivent que des RELATIONS TOXIQUES.

Comment repérer au préalable où l’on met les pieds ? Pas simple…

Distinguons donc 3 types d’hommes : 
 

 

1-    Le gentil garçon
 

2-    Le salaud (accessoirement Super Salaud, le SS)
 

3-    L’homme génial

 

gentil garçon 

 

1-    Le gentil garçon

Celui-ci semble cumuler tous les atouts classiques du parfait gendre : gentillesse, douceur, générosité, attitude courtoise, romantisme à l’ancienne, attention sans borne et affection non dissimulée…

Génial, non ?

En plus, ce gentil garçon n’aime qu’une seule chose, et n’a qu’un but dans la vie : faire plaisir à sa compagne. Au point même parfois d’en faire le centre de son univers. Il se plie en 4 pour faire plaisir…

Seulement voilà : il manque cruellement de sex-appeal…


 

sex symbol

2-    Le Super Salaud (avec deux S majuscules), également appelé Monsieur Connard (MC)

Monsieur Connard est un électron libre, relativement indépendant des autres. Il mène une vie riche, il est épanoui (selon ses dires), n’a pas besoin des autres pour s’amuser. Tourné vers son propre amusement, il est plutôt du genre hédoniste égoïste. En tant que tel, il aura souvent tendance à voir les femmes comme les objets de son plaisir personnel.


Au lit, Monsieur Connard fait tout simplement ce dont il a envie : il est viril, se laisse guider par ses instincts d’ani-mâle emporté par ses désirs du moment. C’est pour ça qu’il pourra tout d’un coup vous plaquer contre un mur et vous arracher vos vêtements. C’est tout de même très excitant malgré ce qu’on peut en dire, non ? Donc, malgré ses défauts évidents, Monsieur Connard a un attrait sexuel aussi puissant… que dangereux (ce qui le rend précisément d’autant plus attirant).


Clairement, Monsieur Connard est viscéralement plus attirant que le « gentil garçon », surtout si en tant que femme, on a parfois des instincts très animaux, nous aussi.

Et c’est justement là que réside le piège…

C’est simple : bien que les croyances populaires montrent un Prince Charmant qui fait de sa femme le centre de son univers… dans la vraie vie, la plupart des femmes ne veulent pas réellement être le seul centre d’attention de leurs hommes. Un grand  nombre de femmes ne veulent pas être des princesses sur des piédestaux.


Monsieur Connard s’en sort donc bien, car il a tendance à réunir de nombreux traits attirants :
-    Le connard a confiance en lui, parce qu’il se fiche pas mal de ce qui peut arriver.
-    Le connard est un leader dominant, car il fait ce qu’il veut sans demander l’avis des autres, et sa conviction fait que les autres ont tendance à le suivre.
-    Le connard est non réactif, car il se fiche pas mal de ce que les autres pensent de lui.
-    Le connard est indépendant, puisqu’il a une vie et n’a pas besoin des autres pour s’amuser.
Au final… C’est de l’ensemble de ces différents traits que naît le mystérieux mais puissant attrait du super salaud.

EN CLAIR : Les femmes ne sont pas attirées parce que le Super Salaud est égocentrique, elles sont attirées par lui en dépit de son égocentrisme agaçant.


Cela signifie-t-il que les hommes les plus attirants sont tous des connards ?

Heureusement non !


Un homme peut très bien conserver toutes les qualités viscéralement attirantes du connard (confiance en soi, dominance, non réactivité, indépendance), tout en étant doté d’un profond et authentique respect pour sa copine. Cette réunion heureuse de qualités complémentaires définit la 3ème catégorie d’homme.

homme parfait

 

3-    L’ « homme génial »
 

L’ « homme génial » est respectueux, affectueux et indépendant. Il a une vie bien remplie, indépendamment des femmes qu’il rencontre.

Lorsqu’il rencontre une femme, il la cueille et l’emporte le suivre dans l’aventure de sa vie. A l’instar du «connard», au lit l’ «homme génial» fait ce qu’il veut et donne libre cours à ses instincts masculins, mais en même temps il a aussi un profond respect pour sa femme. Il veille aussi à son plaisir à ELLE.

Vraiment, rien à dire : l’ «homme génial» est vraiment top !
 

Mais alors, comment FILTRER les «connards» ?


D’abord, c’est relativement facile de filtrer les «gentils garçons».
Simplement parce que l’on remarque en tant que femme, que l’on n’a pas viscéralement envie d’eux. Il suffit de suivre nos envies et instincts. Par ailleurs, il n’y a pas de trop danger ici, car au pire on se retrouve avec quelqu’un qui nous aime plus que tout (mais que c’est lassant…)

Toutefois distinguer les MC Super Salauds des Hommes géniaux est un art beaucoup plus difficile. Car ici, tout le danger réside à suivre ses envies.

Quand on rencontre l’un ou l’autre, nos instincts féminins risquent fort de nous murmurer que le monsieur devant nous a un côté très attirant… parfois presque magnétique.
De même physiologiquement, lorsque l’on ressent une attraction viscérale (ce délicieux picotement dans votre bas ventre, accompagné d’un léger stress…), notre corps nous indique que nous avons affaire soit à un « super salaud » soit à un « homme génial ». Malheureusement, ces instincts ne vont pas vraiment nous aider à distinguer l’un de l’autre.
Ceci qui explique pourquoi tant de femmes se sentent perdues ici.

Comment faire concrètement ?
Au delà de nos instincts, il faut surveiller le comportement de notre nouveau zani-mâle de compagnie.

Situation n°1 : Lorsqu’il nous emmène en rendez-vous amoureux, nous demande-t-il d’abord si sa suggestion nous convient ? Ou procède-t-il sans nous demander notre avis (car il n’en a rien à faire) ?

Situation n°2 : S’il nous pose sur la table un soir et nous fait l’amour passionnément, quelle est son attitude du lendemain matin ? Avons-nous l’impression qu’il nous respecte (auquel cas chouette, c’est potentiellement un homme top qui sait être bad boy ET gentil) ou au contraire qu’il nous a utilisée ? (salaud)

Situation n°3 : De quelle manière nous présente-t-il à ses amis (s’il le fait !) ? Comment prend-il soin de bien nous intégrer dans le groupe ? Semble-t-il s’intéresser à ce que nous disons et de notre ressenti lorsque nous lui racontons un souci que nous rencontrons actuellement ?

Contrairement au gentil garçon, c’est malheureusement (parfois très) difficile de savoir si un homme attirant est un super salaud ou un homme génial, au moment où nous sortons avec lui pour la première fois.

En revanche, au fil des fois où nous voyons notre nouveau zani-mâle, nous pouvons utiliser cette technique du « filtrage comportemental » pour trouver la FORCE de prendre un peu de recul sur les instincts qui pourraient nous piéger.
C’est là que se trouve la première clé pour arrêter de perdre notre temps avec des super salauds

Concrètement, lorsque l’on est sur un petit nuage… il faut faire comme dans le film Matrix : prendre un grand verre d’eau, avaler la pilule rouge et regarder objectivement la réalité de la situation.
Où préférons-nous vivre ? Dans l’illusion (même si elle peut sembler plus jolie au début) ou dans la réalité (sur laquelle nous avons une capacité de choix).

Commençons donc à faire cette démarche de FILTRER délibérément les hommes, avec une intention forte et une présence d’esprit, AVANT de nous laisser embarquer dans une relation plus sérieuse. Bien sûr, ça peut être dur… mais c’est pour notre bien et nous le savons
Certains hommes ne nous méritent pas (ni nous, ni notre temps : ils n’en valent pas le coup), d’autres si.


Notre mission, si nous l’acceptons, consiste à détecter qui est qui…

Je commence la partie dès maintenant!!!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

grincheux.fr 25/09/2012 19:07


Un sujet trés vari et sans limites :-)

Un ancien lecteur 29/02/2012 16:42


Tout d'abord bravo pour ton magnifique poème...


Ensuite, pour les indices, rien de bien compliqué: je suis toujours ce lecteur mystérieux...du moins à l'époque je l'étais, il me semble. Bref, pas de grand mystère, c'était juste un jeu
comme ça, en passant. Comme dernier indice, je dirais simplement que je suis encore en lien sur ta page d'accueil même si celui-ci n'est plus d'actualité depuis belle lurette.


Amicalement...

Un ancien lecteur 11/02/2012 11:04


Si j'en juge par ta non quête actuelle, je dirais que ça n'était pas encore le bon couvercle...


Au petit jeu des devinettes, sauras-tu trouver qui se cache derrière cet ancien lecteur?


Je suis arrivé sur ton blog par hasard...voilà bien des années que j'avais perdu sa trace. J'espère en tout cas que tes articles (toujours aussi drôles) te feront reconquérir ton lectorat
d'antan.


Amicalement, 

Whereistheone, ou Marjorie 27/02/2012 12:54



Eh bien, sans indices, ça risque d'être bien difficile de savoir, car des lecteurs, j'en avais un sacré paquet!!!


En tous cas, merci pour tes encouragements, le couvercle n'était pas le bon en effet, et je l'ai vite réalisé, OUF!
Bisous et à bientôt pour les indices? ;-)



Robert Tronchon 02/02/2012 14:31


l'homme génial est marié

Whereistheone, ou Marjorie 27/02/2012 12:53



Pas toujours, Robert, la preuve, il y a de beaux salauds dont on divorce aussi :-)