Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

Le chemin du bonheur...



Pour peu que le bonheur survienne,

Il est rare que l'on se souvienne,
Des épisodes du chemin
(Brassens)



Juste parce que j'avais Cabrel dans les oreilles, qui chantait "les passantes" de Brassens, pendant mon trajet en voiture cet après-midi... Mon retour "au pays", le long de ces presque 800 kilomètres qui me ramenaient chez moi, dans ma petite maison à la campagne, en bord de mer...

Je me suis dit que c'est facile de se sentir tout léger lorsque l'on est heureux, que l'on n'a rien qui nous tracasse. Et puis le bonheur, c'est tellement euphorisant, qu'on en oublie souvent par quoi on est passé avant de le trouver.

Et finalement, c'est grâce à ce blog, que je peux me rendre compte de cette quête qui me prenait la plupart de mon temps, qui me bouffait la vie même certains jours. Quand je revois les archives, que je les relis, je me dis que le chemin parcouru a été bien long, bien semé d'embûches, pendant de longs mois... si ce n'est des années...

Mais au final, avoir ce blog pour témoin m'aide à me dire que tout est si fragile, si éphémère parfois, qu'il faut profiter de chaque instant, et savourer les choses à leur juste valeur, ne rien manquer, ne rien gacher, ne rien abîmer. Et profiter de chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde qui nous est offerte.

Je me suis posée la question longtemps de savoir quoi faire de ce blog, si je devais le détruire, le garder, l'effacer du serveur. Mais j'ai décidé que ce blog, sacré morceau de vie, je vais le garder, même si je n'y raconte plus mes mésaventures de pauvre célibataire, et que je n'y viens plus aussi souvent. Evidement, ça sera moins drôle de ne plus pouvoir pleurer sur la cruauté des hommes et sur mon malheur de pauvre petite fille sans homme... Et les mauvaises langues qui se délectaient de mon malheur dans les commentaires méchants n'auront plus grand chose à se mettre sous la dent. Désolée pour eux, mais à leur grand désespoir, j'ai trouvé ma perle rare... Alors qu'ils aillent casser du sucre sur le dos d'une autre bloggeuse! Moi, je n'étalerai pas mon bonheur eccoeurant sur ce blog, ça leur filerait la jaunisse :-)

Mais je pourrai toujours y écrire des pensées, y raconter des petites anecdotes, et surtout, parler des hommes, mon sujet de prédilection malgré tout... Parce que comme m'a dit mon chéri "ce n'est pas parce que l'on a un tableau de Maître à la maison qu'il ne faut plus aller au musée" Alors, je pourrai continuer à assassiner les mâles, à chatouiller les hommes là où ça les dérange le plus, bref, à parler des relations hommes-femmes à ma sauce...

Donc garder ce blog pour deux raisons : la première pour continuer à écrire et à me faire rire toute seule (et éventuellement, comme avant, mes lecteurs) avec mon humour un peu acerbe, et la deuxième, la plus importante : pour avoir une trace, un témoignage, et pour qu'il soit en quelque sorte le témoin de quelques épisodes de ma vie de célibataire à la recherche de sa moitié. Juste un témoin, au même titre qu'un instantané, un cliché, un vieux film super 8 que l'on retrouverait au fond d'une malle, dans un grenier...

Il est toujours bon de se replonger un peu dans le passé, sans y rester bien sûr mais juste pour voir le chemin parcouru, les progrès éventuels, les obstacles franchis. Et pour toujours me rappeler que tout ce qui est beau est fragile et précieux...


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Gilles 04/12/2007 22:47

Je découvre ton blog ce soir pour la première fois, Je ne te connais pas mais je suis quand même content pour toi. Comme quoi les hommes ne sont pas tous méchants et cruels ;-)

Whereistheone, ou Marjorie 12/12/2007 23:31

Ben je n'ai jamais dit cela, hein?Sur ce blog, c'est moi la méchante et la cruelle à en croire certains commentaires sur mes jugements de certains loufoques des sites de rencontres...Mais bon, en tous cas, mon agressivité est au placard, il faut croire :-)Merci pour ton commentaire et à très bientôt!

Maximeos 30/11/2007 10:40

Bonjour Marjorie!Je ne découvre ton blog que ce matin, alors que celui-ci est désormais en mode "surive"  ;-) Cela rend finalement la lecture des articles encore plus agréable parce que je sais qu'au bout il y a une happy end, et que la personne qui a écrit ces lignes est aujourd'hui heureuse!Si tu trouves encore du temps, n'hésites pas à mettre ton humour caustique au service d'autres causes ou d'autres thèmes pour le plaisir de tes lecteurs!Bonne continuation!

Whereistheone, ou Marjorie 12/12/2007 23:29

Ben c'est gentil ça, merci beaucoup, et t'en fais pas, je vais continuer à écrire des trucs ici, rien que pour garder le plaisir d'écrire et m'amuser. Mais moins souvent que je ne le faisais jusqu'au printemps dernier, c'est sûr!a bientôt alors, et bisous!

didier 27/11/2007 17:07

qui est-tu vraiement....?

Whereistheone, ou Marjorie 12/12/2007 23:28

ben tu le sauras en lisant mes autres articles, et notament celui intitulé "qui suis-je?", vois-tu, tout y est!!!

vansou 20/10/2007 00:05

bravo bravo hip hip hip hourra !!!  bravo marjo bravo marjo !!!  viens en lune de miel me voir au costa rica quand tu veux... j'y suis depuis quelques mois et je ne suis pas prête de revenir. C'est un grail bien mérité après une si longue quete. Il a ttout compris cet homme là !!
kiss à toi et à tes tiens.

Gene 18/10/2007 11:12

Bonjour,
je te souhaitais il y a quelques mois, de ne plus revenir ici, de vivre tn bonheur a fond la caisse mais je suis finalement revenue....te lire avec plaisir....ta plume tellement sympa et qui reflète aussi ce que je pense,de la vie, de ce qu'il a autour, des hommes, des femmes etcccc
a bientot