Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

Le pied marin ou l'art de s'adapter en toutes circonstances

Aujourd’hui on a testé ma capacité d’adaptation pour une énième fois. Le programme prévu était pourtant d’une simplicité enfantine : Je prenais le ferry de Dieppe à 3h du matin, pour arriver à Newhaven à 6h. J’avais alors tout mon temps pour aller à mon rdv de 11h près d’Oxford, puis sur Londres en début d’après midi. Mais les éléments naturels se sont invités dans le programme.


J’ai pris le ferry à l’heure dite, à Dieppe.

Ravie de voir dans un premier temps que le vieux navire Sardinia Vera, navire italien avec équipage italien, est dorénavant remplacé par un navire flambant neuf, le « Seven Sister » avec équipage français. Ce qui me chagrine le plus, dans tout cela, c’est que les ritals qui parlaient anglais avec leur accent italien, je trouvais cela charmant. En dehors de cela, la poubelle qu’était ce navire moche et démodé, je ne risque pas de la regretter. Le nouveau navire est luxueux, tout en bleu et bois de teck, superbe.

 

Je prends rarement cette ligne, car Dieppe, ça me fait loin, la traversée étant courte, je n’ai pas de nuit de sommeil complète, et c’est principalement une ligne employée par les routiers, alors les passagers sont tous des hommes pour 98%, gros camionneurs embièrés au verbe haut et au pas lourd. Donc je m’y sens assez peu à ma place, même si les regards qu’ils me jettent me passent en général bien au dessus. Je ne suis pas ici pour faire du tourisme, j’utilise le ferry comme moyen de transport, et je passe la plupart de mon temps à bord en cabine à dormir de toutes façons.

 

Arrivée à bord, ma première surprise est que plus aucune cabine n’est disponible. Aïe, ça commence assez mal… Donc pas démontée pour autant (en tous cas pas autant que la mer) je redescends dans ma voiture, chercher blouson, gros pulls et gilets, qui me serviront de couvertures de fortune, la compagnie Transmanche n’en fournissant pas pour des traversées si courtes. C’est là que l’on voit bien la différence avec Brittany Ferries, on sait sur quoi ils économisent. Cela dit, ils ont bien raison, quand on sait le nombre de couvertures Brittany Ferries qui traînent chez moi et qui servent à Roxane !!! oups…

 

Je me retrouve à ma place de prédilection, qui l’est devenue par expérience : le coin jeux pour enfants. Pas pour faire joujou, non, même pas… En pleine nuit, il n’y aura pas de gamin pour faire du toboggan, c’est clair (ou alors les parents sont véritablement inconscients), et comme il n’y a pas de banquette pour s’allonger dans ce bateau, et que je n’ai aucunement l’intention de dormir sur les fauteuils inclinables des salons, l’affaire est vite réglée.

 

Dans les coins jeux pour enfants, le sol est toujours un gros tapis plastifié tout mou, le matelas idéal pour mieux dormir que sur la moquette. J’installe donc mon squat, oreiller/pull over et couvertures/blouson et gilets.

Parfois je me dis que j’ai dû être clodo dans une vie antérieure, car même si j’étais championne pour faire des cabanes étant gamine, je peux dormir quasiment partout et dans n’importe quelle condition.

 

Ce ne sont pas les lumières blafardes du plafond et les bruits qui vont m’empêcher de fermer l’œil et de rejoindre Morphée. Le bruit ne m’a jamais dérangée, j’ai appris toute petite à dormir sur des couvertures derrière des caissons de haut-parleurs énormes quand mon père était en tournée, donc je suis capable de faire abstraction totale des bruits les plus assourdissants. Etrangement, pourtant, j’entends la chatière quand mon chat rentre de balade en pleine nuit, quand ma chienne rêve, ou quand elle se lève pour aller boire… L’ouïe d’une ‘maman’ est très sélective, non ?

 

Quant à l’inconfort, j’ai l’expérience d’un été en Irlande pendant lequel je plantais ma tente dans des champs à vache, avec la trouille qu’elles mangent pendant la nuit les cordes qui la maintenaient debout, et aussi quelques nuits à la belle étoile dans le désert Australien avec un foulard sur la tête au cas où une grosse bébête aurait envie de venir me faire un câlin non désiré, alors finalement, qu’est-ce qu’un lit fait de tapis de sol pour gamins et un pull sur la tête ? Pas grand-chose… Il faut savoir relativiser dans la vie…

 

Ce qui est bien pendant les tempêtes, c’est que le bateau bouge beaucoup, et quand on est allongé, ça berce, c’est idéal pour s’endormir. En plus, les moteurs font un ronron assourdissant que l’on entend d’autant plus à ras du sol, moi j’adore… Mais seulement quand je suis allongée, car debout, c’est une autre histoire…

 

Finalement, vers 6h du matin, le bateau bouge toujours autant et ne pourra pas entrer au port de Newhaven, trop étroit et dont l’approche est en conséquence trop dangereuse. Nous tournons en rond pendant une heure, devant la cote, puis le commandant annonce que nous sommes redirigés vers Portsmouth, port que je connais par cœur finalement et plus proche de ma destination, donc ça m’arrangerait presque. Presque parce que vu l’heure à laquelle on va y arriver, j’aurais tout aussi bien fait de prendre le ferry hier soir à Caen. Ma traversée de 4h va finalement durer presque autant qu’une traversée Portsmouth - St Malo, l’heure d’arrivée étant prévue pour 10h30. Je me demande bien comment je vais faire pour arriver à 11h à Oxford, il va encore falloir que je speede sur la route…

 

Je profite donc d’une nuit plus longue, et je vais prendre une douche dans les toilettes pour dames, puisque heureusement, il y en a une !!! Pas simple cela dit de s’y rendre quand le bateau tangue et qu’il est impossible de faire deux pas sans pencher d’un coté ou de l’autre, et pour ce qui est de prendre une douche, là, c’est une catastrophe… C’est étrange ce que l’on a peu d’équilibre les bras en l’air, c’est encore pire que les bras le long du corps presque. En tous cas, c’est une sacré expérience… Toujours est-il que je suis enfin propre, fraîche, et même si le maquillage ne fera pas de miracles pour les cernes, au moins je serai présentable pour aller voir mes clients.

 

Parfois, je me dis que je préfère l’avion…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Angel 23/11/2006 16:33

Merci de m'avoir répondu Marjorie, je file voir sur son blog.
@+

Angel 21/11/2006 17:55

je me suis tromper ce n'est pas real love mais long train runnin' pour la chanson issu de l'extrait vidéo quand au titre du concert , c'est un point ....? Là je n'ai pas trouver.
bye bye....

Whereistheone, alias Marjorie 21/11/2006 23:16

demande à Jeb, il te le dira :-) Moi je n'en sais rien!

Angel 21/11/2006 16:35

Pourrais tu me dire s'il te plait de quel concert viens cette extrait vidéo. Ce sont les DOOBIE BROTHERS et pour le titre du concert et la musique qu'on entend, est  ce real love.
Merci par avance si vous me répondez.
Et dire qu'en ce moment je n'arrête pas de chantoner cette air et que je tombe sur ta vidéo.
Marrant non ?
@+

Whereistheone, alias Marjorie 21/11/2006 23:14

Il faut demander à Jeb, pour cela, tu peux juste aller sur son blog et il se fera un plaisir de te répondre!!! Aucun soucis!

bernard 14/11/2006 14:25

j'adore la video, je connaissais bien la chanson, mais je ne les avais jamais vu! mon dieu que c'est bon et moi qui raffole du saxo.... merci merci merci merci mille fois merci !
j'ai beau etre au middle entre les djeuns et ceux qui commencent a dire: c'etait mieux avant, mais la il n'y a pas de doute, c'est BON !!!!!

Whereistheone, alias Marjorie 14/11/2006 18:22

eh ouais, mais ton heure viendra aussi, va :-) plus vite que tu ne penses!

vansou 14/11/2006 08:32

Et oui Wito, vive notre system scolaire, 6 ans d'anglais pour ne pas comprendre un traître mot sur place, sauf si on vous parle comme à un enfant attardé, alors qu'il faut 6 mois pour apprendre une langue.. (bon ok si on fait que ça qu'on est en immersion totale et qu'on a une bonne mémoire à la base...) mais quand même. Marjo, tu n'a jamais pensé écrire ... un livre par exemple ?

Whereistheone, alias Marjorie 14/11/2006 08:43

écrire un livre sur quoi? Comment apprendre l'anglais?Bises Vansou, ou devrais-je dire "Kisses"???