Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

Dans mes rêves

Comment j’imagine ma vie ? Celle que je pourrais avoir dans mes rêves, si tout se passait selon ma volonté ? Je me la suis posée souvent cette question. Parce qu’on a tous des envies, des désirs plus ou moins enfouis, plus ou moins conscients, plus ou moins avoués. Alors on en rêve, on espère, on cherche à atteindre un idéal…

Dans mes reves, je me vois bien à élever mes enfants, et ne plus bosser comme une cinglée comme je le fais depuis des années. Parce que mes priorités changeront le jour où je le rencontrerai lui, et que ma vie personnelle et mon cocon familial seront devenus ma priorité numéro un, la seule, l'unique.


Mon image carte postale, idéale, c’est un instantané bien précis : Je me vois dans mon jardin, un jour d’été, à regarder mes enfants s’amuser dans le jardin ou dans la piscine, pendant que je serais à l’ombre sous un arbre en train de donner le sein au plus jeune ou encore à lire un bon roman. Et que mon homme lui, serait à coté, à lire le Financial Times ou endormi sous son Forbes, gavé d’informations barbantes et soporifiques mais indispensables dans son domaine professionnel.


Je me vois aussi gérer ma maison, ma famille, mon quotidien, tout en attendant que mon homme rentre du boulot, tard, mais satisfait de sa journée, et heureux de me retrouver, comme moi je le serais de le voir rentrer.

Je me vois passer mes soirées avec lui, au coin du feu, à parler de ses activités professionnelles, l’aider à régler des soucis ou à prendre la bonne décision, etc. Bref, partager ses tracas s’il en a et veut bien en parler (car les hommes sont des ours qui ne disent jamais rien)

Je me vois aussi m’occuper de lui et rendre nos soirées agréables, pleines de douceur, de tendresse, de complicité et de sérénité.

Profiter de week-ends à deux également, savoir se préserver des moments d’intimité indispensables en confiant les enfants à leurs mamies le temps d’un week-end d’escapade en amoureux.

Faire des projets à deux, sur les prochaines vacances, les amis à voir ou à inviter, les parents plus ou moins éloignés à visiter, les enfants à inscrire dans une école précise, à un cours de sport ou une activité quelconque.

Gérer les enfants et leurs nombreuses activités extra scolaires au quotidien, tout en ayant du temps pour moi et des activités annexes voire même professionnelles si possible afin d'avoir une indépendance financière et d'apporter ma pierre à l'édifice.

M'occuper des devoirs scolaires pour chacun après l'école ou le collège, tout en étant capable de préparer le dîner (un exploit quand on y pense!) ou encore conduire le grand à son foot en allant rechercher la plus jeune à la gym tout en ayant pris soin d'emmener bébé dans le cosy. Bref, une vie de famille pleine d'enfants mais organisée.

Je me vois bien dans ce rôle de femme, à la fois mère, amante, amie, complice, soutien, conseil, et tout simplement de femme FEMME, épanouie, sereine, à sa place dans le foyer que nous aurions construit jour après jour, mois après mois et dans la confiance, malgré les épreuves, les moments de doutes inévitables, les obstacles franchis un à un, bref, le château construit pierre après pierre, inébranlable, solide comme un roc.



Et lui, cet homme, comment je le vois ?

Bonne question…

Je le vois simple, charmant, stylé et raffiné, sachant apprécier les bonnes choses, et les jolies choses, si petites soient-elles. Quelqu’un de vrai. Qui n’ait pas la grosse tête, sans arrogance, sans vanité, même s’il se surpasse dans bien des domaines, même s’il a le goût du travail bien fait et des choses accomplies.

Un homme ambitieux, dans le domaine professionnel tout autant que dans le domaine privé, qui soit attaché à sa famille et que ses valeurs soient pour lui un pilier qui le porte dans tous ses actes. Qu’il soit doté de qualités humaines avant tout.

Un homme qui ait du charisme, une bonne dose de volonté, valeureux, bref, un chevalier des temps modernes, bien dans son époque mais modéré, sincère et droit, fier et posé, fort et fragile à la fois.

 


Portrait idyllique et probablement un brin utopique, on se croirait presque dans un roman à l’eau de rose. Mes idéaux sont en effet bien haut placés. Mais ne faut-il pas avoir de l’ambition dans sa vie pour réussir à en faire quelque chose ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

hellebora 04/11/2006 00:18

Bonjour Marjorie, je t'ai découverte grâce au lien depuis chez Maylis, que je lis très attentivement, tout comme toi. J'aime ton franc-parler, ton post sur le sex-partner et surtout ta réaction aux commentaires ineptes qu'il a suscité m'a particulièrement amusée. Et alors là, sur ce coup-là, de ta vie en "idéal", je tombe... sur le cul ! Renoncer à ta carrière pour pas être la plus riche du cimetière, soit, c'est respectable. Mais pendant ce temps-là, si je ne m'abuse, ton chum idéal, lui, il continuera de lire le Financial times ? Mais lui, ce normal, ce sera pas pour être le plus riche du cimetière ? Naan, juste pour remplir au mieux son rôle de pater familias auprès des jolis enfants que vous aurez faits ensemble ! Tu lui prodigueras bien sûr de judicieux conseils pour qu'il gère au mieux sa carrière, à lui. Et la cinquantaine venue, une fois les enfants envolés du nid, le monsieur possiblement titillé par ses hormones pour aller voir ailleurs (ou plus titillé du tout, c'est une autre option) il te restera tes jolis yeux pour pleurer. Je fais un poeu d'ironie, j'aime bien, et t'as de l'humour et le sens du second degré. Alors je me dis que ton post, là, soit c'est du très haut second degré, soit t'avais abusé de Walt Dysney ?

Whereistheone, alias Marjorie 04/11/2006 08:31

Eh ben merci Hellebora :-)En effet, je décrivais mon idéal de vie commune, car je pense que fondamentalement, je suis davantage une mère en devenir qu'une femme d'affaires. Mais je sais que c'est assez utopique, car je reve d'un vrai amour partagé, et bien évidement au sein duquel aucun des deux partenaires n'aurait envie d'aller voir ailleurs...Donc oui, probable que j'ai un peu abusé de Walt Disney dans ma jeunesse, mais bon, j'ai un petit coté enfant encore ;-) Faut bien garder un minimum de candeur non?Après, entre les rêves et la réalité, il y a toujours une marge énorme, je le sais aussi :-) mais merci bien pour ta petite visite, c'est sympa :-) bises!

Stéph 29/09/2006 16:20

Bonjour Marjorie,je passe régulièrement par ici, je ne suis pas toujours d'accord avec ce que tu écris mais au moins je m'amuse à te lire, et ça c'est déjà beaucoup. D'habitude donc je me fais discret (peut-être par timidité : on est chez toi quand même ici !), mais là je ne peux m'empêcher de laisser un commentaire, parce que ta description de la "vie idyllique selon Marjorie" m'a renvoyé directement à une image, celle de Bree Van de Kamp, l'un des personnages de la série télévisée Desperate Housewives que tu connais certainement.Je ne dis pas cela sur le ton de l'ironie ou du reproche loin de là, juste sur celui de l'étonnement, la ressemblance à mes yeux est vraiment frappante ! :)Voilà, mon commentaire ne cherchait pas forcément à être très pertinent, je voulais juste te faire partager le sentiment qu'a éveillé en moi la lecture de ton article. Sur ce, bonne journée à toi.

Whereistheone, alias Marjorie 29/09/2006 17:22

Désolée, mais je ne regarde pas Desperate Housewifes, je ne sias pas de qui tu veux parler... Moi et la télé, ça fait 2!Faudra que je regarde ça un jour, pour voir...Merci de ton comm en tous cas, bises!

Maxx 19/09/2006 14:52

c'est beau de rêver n'est-ce pas... ;-)et puis qui dit que ces mains "caleuses", de "manue"l, de menuisier, de carossier (ou autres, comme le dit Fanch) t'arracheront la peau... ???il n'y a que toi Marjorie.... :-o

Whereistheone, alias Marjorie 19/09/2006 15:49

oui, ben pas envie de tester...J'aime les hommes avec les mains douces moi

fanchH 18/09/2006 10:22

Houlla ! s'est un peu ta fète ce coup ci !L'intention n'est pas de te ruiner le moral mais de te faire comprendre ...Au fait ! Il y a des métiers manuels ou le "toucher" de la main est très important. Aprécier ce contact et avoir au passage le plaisir de l'oeuil a des concéquence délicates apréciées du monde féminin se plait on à dire. Des exemples ? ...menuisier (les vrais!), carossier, boureliers, tisserands, prètres (non là je déconne!).... et j'en passe.Tout les hommes ne sont pas des opsédés axé par ce qu'il y a "sous les juppes des filles".  S'est un tout dont le plaisir sexuel fait partie, il ne faut pas lui donner plus d'importance qu'il en a.

Whereistheone, alias Marjorie 18/09/2006 21:36

oui oui, mais je n'aime pas me faire arracher la peau quand on me caresse :-)

Jean 18/09/2006 00:00

La vie est faite de rèves....et le rève c'est qu'ils se realisent !!!!        Bonne semaine                                                                                                    ///                un petit truc au passage les bouts de doigt des mains caleuses sont souvent tres doux  

Whereistheone, alias Marjorie 18/09/2006 18:14

oui mais les caresses qui arrachent la peau, tres peu pour moi, merci!!!chacun son trucBises