Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

Rencontre avec Mister Nick

Ce soir je suis allée prendre un verre avec un de mes correspondants de longue date, un vieux de la vieille, et surtout un des rares qui ait su me supporter sur le net depuis des mois sans broncher sur mon emploi du temps de folie (enfin presque),

sans se plaindre que je n’étais jamais disponible pour une rencontre (à bon entendeur…)

et sans me poser d’ultimatum ou me forcer à le voir ASAP (asap = as soon as possible = dès que possible)

Enfin un qui a compris que je rencontrais quand je le pouvais et quand je le décidais !!!

Ceci étant, il est vrai que vu la distance qui nous séparait, c’était difficile de se voir facilement. Eh oui, je suis en Normandie jusqu'à demain et j’en ai donc profité pour le rencontrer. Je crois bien que je connais Mister Nick depuis mars ou avril… je ne saurais dire en fait. Mais j’ai peu de correspondants longue durée, à croire que la plupart ont vite fait de passer à autre chose si je ne réagis pas dans le quart d’heure, ce qui m’est de toutes façons impossible vu la vie que je mène.

Donc je suis ravie, il est dans la vraie vie comme sur le net, une personne cool, accessible, et ne se prend pas la tête. OUF !

Comme quoi on rencontre des gens sympas sur le net aussi, quand on sait trier ! Voilà, donc j’ai un pote virtuel moins virtuel depuis ce soir, et je suis ravie. Le net est un formidable outil de mise en relation, et comme il le disait lui-même, c’est une impulsion (j’aime bien le terme car il est positif), et je suis ravie d’avoir enfin fait sa connaissance car, même si on n’est pas fait l’un pour l’autre, au moins, on a des choses à se dire quand on papote, et c’est déjà très bien. En plus, on pourra se raconter nos galères respectives dans notre quête du graal, moi au pays des galettes bretonnes, et lui au pays de la crème fraîche. Vive le net !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Indiana Jil 06/01/2006 03:07

Je vais juste donner mon opinion sur le sujet principal de ce post, à savoir la relation virtuelle. En ce qui me concerne, je n’ai pas réellement le besoin de me faire des amis virtuels et les limites du virtuel sont atteintes lorsqu’il se passe un certain temps ( à définir, car il est relatif à chacun de nous) sans que je ne rencontre mes interlocuteurs. J’aime le net pour y faire des rencontres réelles, maintenir un contact msnien ou meeticien durant des mois est pour moi inconcevable, ce serait comme parler à une sorte d’intelligence artificielle que l’on branche de temps en temps sur son pc, pour nous faire la conversation et justement passer le temps. Or j’attends un réel échange qu’il soit amical ou amoureux qui aurait des répercutions rapides dans notre bonnes vieille «  vraie vie » ceci dit, c’est une question de point de vue, d’emploi du temps certes et d’attentes de chacun, mais il est clair que je ne commencerai pas une relation virtuelle avec une New Yorkaise, dans un but sentimental ! Au fait pourquoi autant d’anglicisme sur ton blog ?
Pour finir, je comprends parfaitement que tu puisses avoir un emploi du temps overbooké, mais lorsque tu dis : « je rencontrais quand je le pouvais et le décidais », j’espère que c’est aussi du second degré, car pour la capacité c’est une chose compréhensible, mais pour le pouvoir de décision, n’est-ce pas un peu prétentieux ? Je n’ai pour ma part, par politesse et pour avoir plus de certitudes, presque toujours attendu que les demoiselles me demandent une rencontre, mais ceci dit attendre le bon vouloir de quelqu’un, ce n’est pas des plus agréable et pas très séducteur non plus, cela devrait se faire naturellement et sans stratégie. Mais cela n’engage que moi….

Whereistheone, alias Marjorie 06/01/2006 10:21

Disons que nous discutions et il savait qu'il ne correspondait pas a mes attentes, car papa de deux enfants et en instance de divorce. Cela dit, j'appréciais de lui parler en tant que copain et vu qu'il habite à 500km de chez moi, on s'était dit qu'on se rencontrerait quand on le pourrait, voilà tout. Aucune pression, simple amitié virtuelle, tout était très clair dès le départ, donc aucun soucis.Je suis peu dispo en effet, car je passe 40% de mon temps en Grande Bretagne pour mon boulot. Ma société est française, mais mes clients sont anglais... Ceci explique cela! Ces derniers temps, il est vrai que je me suis accordée une petite pause et que cela fait maintenant un mois que je n'ai pas quitté notre bonne vieille France, mais je repars mi janvier pour 15j, alors mes posts devraient s'espacer quelque peu. Cela te donne aussi la raison de mes posts anglais, car je suis bilingue et passe ma journée dans un monde tout en anglais, via le net et le téléphone, les dossiers clients et les rapports de visite tout en anglais également. Vive le télétravail grâce aux nouvelles technologies!!!Donc lorsque je suis dans mes pensées, il m'arrive de penser en anglais tout naturellement, et ce que j'ai à dire sort donc par conséquent en anglais. Je me suis dit qu'un blog uniquement en français ne me ressemblait pas assez. Ne souhaitant pas me disperser à en faire un autre en anglais, j'ai opté pour l'option bilingue. L'idéal aurait été comme sur certains sites de pouvoir cliquer sur un drapeau anglais pour basculer sur les pages anglaises, mais OB ne semble pas proposer cette option, alors tant pis. J'ai aussi des lecteurs anglais parmis mes amis britanniques, même s'ils son bie moins nombreux que les lecteurs français. Mais mon blog est comme moi et c'est tout ce que je souhaitais finalement.