Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

Ma recherche

Vendredi 25 novembre


Quelle est donc ma recherche exactement ???

Je me suis posé la question aujourd’hui, en parcourant les 200 et quelques miles d’autoroute entre mes rendez-vous.

Je sais ce que je ne veux pas, oui, exactement :

Je ne peux pas supporter un homme 24h/24 et 7j/7, quelqu’un qui me questionnerait tout le temps sur mes faits et gestes de la journée, les gens que j’ai rencontrés, etc… Parce que beaucoup s’imaginent qu’une femme qui passe des heures sur la route, des jours à dormir dans des hôtels différents, c’est obligatoirement une nana qui couche avec tout ce qui bouge… Les idées de certains, je vous jure, moi ça me fait mourir de rire… C’est vrai que je n’ai que cela à faire, me taper un mec différent chaque soir, non ? Vu le temps qu’il faut pour repérer sa proie, la ferrer et en obtenir ce que l’on veut, je préfère écrire mes rapports en mangeant une salade sans sauce, et me coucher tôt après un bon bain. Donc ce genre de type à l’esprit étroit, c’est OUT, directement.

Je ne veux sûrement pas non plus un type sans ambition, qui ne ferait rien de sa vie et n’aspirerait qu’a regarder ses matches de foot une bière à la main avec ses potes. Cela dit je n’ai rien contre les matches de foot, je suis la première qui regardera la coupe du monde si la France joue… Mais bon, il y a match et match aussi, l’important et le superflu.

Et ce que je souhaiterais? 

En fait, je désirerais rencontrer quelqu’un avec qui partager de bons moments, quelqu’un de qui je pourrais prendre soin, m’occuper de lui et lui faire plaisir et que cela soit réciproque. Parce que faire plaisir, j’ai toujours su. Donner, j’ai toujours fait, me plier aux désirs de l’autre et faire en sorte que tout aille pour le mieux pour lui, j’ai déjà fait. Mais dans l’autre sens, je n’ai jamais rien eu. Non, pas un seul homme qui n’ait réellement pris soin de moi, qui n’ait changé ses plans pour me faire plaisir à moi, ou qui ait planifié quelque chose pour nous deux, qui ait fait des surprises.

Alors je me dis qu’il est grand temps que cela change, que je trouve enfin qqn qui s’occuperait de moi autant que moi de lui. Parce qu’une relation demande de la réciprocité.

Il me faut quelqu’un qui soit indépendant comme je le suis mais qui soit de confiance et qui me fasse confiance lui aussi. Savoir qu’il pense à moi quand je ne suis pas là me satisfait grandement. Un petit sms ou un coup de fil bref le soir avec un mot doux m’irait parfaitement.

Et puis de temps en temps que nous puissions nous arranger un ou deux jours ensemble, rien que nous deux, loin de tout, sans téléphone portable et sans dossier client. Parfois aussi une semaine de vacances au soleil, bref, des moments privilégiés rien qu’à nous. Parce que l’absence peut aussi faire partie de la relation, et le manque permet parfois de mieux apprécier les moments passés ensemble.

Et puis, au fil du temps, qui sait, peut être finirions-nous par avoir envie de nous voir plus souvent, et que nous commencerions à élaborer des plans de vie en commun…

Eh oui, je sais, je veux et je ne veux pas, j’avance à petits pas, et finalement je ne vais pas bien loin… Il faudrait déjà que j’ai trouvé ce quelqu’un de si spécial, épicurien, cultivé, amoureux des belles choses, qui aimerait le luxe tout en sachant vivre simplement et apprécier les jolies choses que la vie peut nous montrer ou qu’elle a à offrir tous les jours. Je suis bohème parfois, et je me verrais bien marcher pieds nus dans une demeure pavée de marbre, tout un symbole de la dualité de ce que je suis finalement… Ce qui complique ma recherche d’autant plus.

Et je veux qu’il soit un homme, un vrai, responsable, fier et droit. Capable de privilégier sa famille même si son boulot l’accapare. Qu’il soit un compagnon pour moi, une épaule, un soutien et une motivation, et qu’il soit également un papa potentiel id »al, parce que oui, je veux des bébés. Ce n’est un secret pour personne, ce désir de maternité, mais je ne veux pas faire un bébé égoîstement, non, mais par amour, alors imaginez le soucis pour trouver un homme qui soit tout cela à la fois… une version de whereistheone mais en masculin, ça se trouve ?

Patience… c’est le maître mot je pense…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article