Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

WHEREISTHEONE - ou Marjorie à la recherche de Mister Right

Rechercher l'âme sœur quand on est célibataire à 34 ans (déjà!) et qu'on a "tout pour plaire" paraît-il...Searching for Mister Right, when you are 34 (already) and have "almost" everything...

Pas une raison

Lorsque nous sommes allés boire un dernier verre dans le vieux Mans (voir post intitulé Rencontre avec Mister Jack), j’ai fait deux fois le tour du parking avant d’opter pour l’une des trois places handicapés qui elles étaient disponibles. D’un commun accord avec Jack, puisqu’on a conclu qu’à plus d’une heure du matin, il n’y aurait sûrement pas 3 handicapés qui viendraient en même temps boire un verre dans le quartier.

En temps normal, je préfère marcher, même beaucoup, plutôt que de prendre ce genre de place. D’ailleurs même quand je vais faire des courses, je préfère me garer à l’autre bout du parking pour ne pas me prendre un coup de caddie sur mes portières. Mais je m’égare…

Donc je me suis permis de me garer sur une place, devant un panneau indiquant l’habituel « si tu prends ma place, prends mon handicap ». J’avais tout de même un petit sentiment de culpabilité, même malgré cette heure tardive…

En repartant, j’avais un mot sur mon pare brise : « si tu prends ma place, prends aussi mon handicap. Ce n’est pas parce qu’on a une grosse voiture qu’il faut tout se permettre » signé Anne Claire et Rémi.

J’ai lu ce petit mot et j’ai eu le sourire. Parce qu’ils ont eu raison, ces inconnus qui me l’ont mis là. Raison de s’indigner, de mon geste, et raison de me le faire remarquer (même si je me sentais déjà coupable !) Mais tout en me le faisant remarquer, j’ai noté à la fois une pointe de jalousie (dans le « grosse voiture ») et une grande correction. Pas d’insulte, et pas d’anonymat non plus. Bref, me faire remarquer mes erreurs avec classe, moi je dis que c’est plus cinglant qu’une remarque déplacée…Et ça fait davantage de mal, je me suis pris une gifle. Merci Anne-Claire, et merci Rémi !!!...

Promis, je ne recommencerai plus !

Et pardon aux handicapés, que je n’ai, pour une fois, pas respecté...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

nanoo 27/05/2007 17:24

Ce midi, alors que nous sommes l'un et l'autre les 1ers à critiquer et à "juger" (oui, je sais, c'est mal ;-)) les personnes qui se garent sur des places réservées aux personnes handicapées, nous avons failli à nos principes pendant 2 ou 3 minutes ... (et pourtant, j'ai travaillé avec des personnes handicapées moteurs ... ouh ... je ne me reconnais vraiment pas dans cet acte ...). En retard, stressés, bébé hurlant, aucune place ... tout d'un coup, 3 personnes (très valides) rentrent dans leur voiture ... Mon mari met donc son clignotant "quelle chance, une place se libère" ... La voiture part ... Nous nous engageons ... aïe, mouvement d'hésitation de mon mari qui me dit "Zut ... on ne peut pas, c'est "place pour handicapée" je crois ... quoique, ça a l'air effacé et je vois pas d'autre panneau ... ??? ... » et là, concert de klaxon des automobilistes qui s'impatientent derrière ... Du coup, ni une, ni deux, mon mari met de côté ses interrogations et se gare ... Nous sortons, je vais vers l'arrière de la voiture pour m'apprêter à sortir mon bébé qui hurlait ... et là, une voiture s'arrête, un type sort sa tête de sa voiture, nous toise et nous dit "Où est votre macaron ?" ... "Euh ...... on avait un doute ..." ... et lui, de nous rétorquer "C'est une place réservée ..." ... "Ah ... sans doute ... on va bouger alors si c'est toujours le cas ..." mais le type avait déjà démarré en trombe ... Bref, du coup, nous avons bien évidemment remis le contact et nous sommes partis de cette place où, cela va sans dire, nous n'avions pas notre place (et je le redis clairement : il n'y a aucun doute là dessus, visiblement, même pas signalée, cette place était toujours réservée … donc mea culpa !!!!!). Et, je l'avoue, je ne m'en remets pas et je ne me le pardonne pas ... aussi, je profite de votre blog (même si ce post date un peu ...) pour, à mon tour, présenter toutes mes excuses aux personnes handicapées pour avoir, l'espace de quelques secondes, pu imaginer que nous pouvions occuper le peu d'espace qui leur est réservé ! Et, même si je pense que je me serai exprimée avec moins de dédain (c'est pas toujours utile de se croire supérieur ... on peut faire réfléchir certaines personnes sans les regarder de haut, mais c’est un point de vue …), je remercie le type qui nous a fait reprendre nos esprits ! Merci Marjorie pour votre blog que je vais m'empresser de visiter du coup ... car il m'aura permis, parmi tous les sites du monde, d'exprimer la honte que je ressens vis à vis de moi-même et de mon mari depuis ce midi ;-) ! Et votre mésaventure m'a un tout petit peu rassurée ... Je me suis dit "Tiens ... elle a l'air honnête et, malgré tout, a failli ! ..." Quelque part, même si cela ne change EN RIEN l'acte, je me sens moins seule dans cette bêtise (avec tout mon respect pour vous, bien entendu ;-)) et je vais essayer de ne pas trop en vouloir à moi et mon mari !

Whereistheone, ou Marjorie 05/06/2007 10:02

Pas de soucis, Nanoo, ca arrive a tout le monde, et les gens qui critiquent haut et fort avec dédain les auvaises actions des autres sont souvent loin d'etre irréprochables eux memes, mais bon, ils ne l'avoueront jamais...La critique est si facile!Allez, l'homme est faillible, c'est une évidence, mais on s'en remet toujours!Bises Nanoo